récupération musculaire preparation physique

L'ACTION DE LA CRYOTHÉRAPIE

Depuis une dizaine d'années, le froid est au centre des méthodes de récupération. Que ce soit avec des moyens basiques tels que les bains d'eau glacée ou de haute technologie comme la cryothérapie corps entieroù l'athlète peut passer un court moment dans une pièce à -110°C.

Pour la récupération, l’usage du froid fait désormais partie des outils incontournables. Outre les effets antalgiques ou anti-inflammatoires, cette technique procure une immédiate sensation de bien-être. Elle induit également une réduction de la perception de fatigue et favorise le retour à la normale des capacités musculaires.

 

Les effets de la cryothérapie sur la récupération

On peut observer dès les premières séances une diminution de la fatigue subjective, des marqueurs de l’inflammation et des dommages musculaires.

De même, une augmentation du statut antioxydant chez certains athlètes s’effectue. En effet, il y a un meilleur prélèvement de l’oxygène par les muscles après exposition au froid, une récupération plus rapide de la force maximale comparativement à une récupération passive…

 

De nombreuses études se sont attachées à examiner l’efficacité de l’immersion en eau froide pour la récupération. Cependant, la diversité des protocoles et parfois le manque de rigueur dans les indicateurs utilisés conduit à des conclusions controversées.

 

Certaines tendances se dégagent néanmoins. Il semble que l’application de froid seul ait des impacts supérieurs que l’alternance chaud-froid sur la récupération. L’immersion en eau froide permet une diminution de concentration plasmatique de marqueurs de l’inflammation (les leucocytes ou la créatine-kinase qui est un révélateur des dommages musculaires). Elle conduit à un retour plus rapide de la fonction musculaire, en particulier suite à des exercices brefs et intenses. Elle réduit la sensation de fatigue perçue ainsi que les douleurs musculaires retardées (les courbatures).

 

De plus, la cryothérapie peut permettre d’envisager plusieurs séances dans la journée ou durant des jours successifs pour ceux qui s’entraînent énormément.

Ainsi, il est important de prévenir d’éventuelles blessures lors des entraînements suivants en passant par l’utilisation du froid comme méthode naturelle et très efficace.

Bien sûr, cette méthode ne conviendra pas à tout le monde de la même manière et n’agira pas avec la même efficacité pour tous les types d’exercices. Mais on doit la prendre en considération au même titre que la récupération active, les infrarouges, l’électrostimulation, les massages ou les étirements.