La luminothérapie


La luminothérapie permet de traiter de nombreux troubles passagers comme le blues hivernal dû aux changements de saison, mais également les états dépressifs ainsi que les troubles du sommeil. Technique simple et efficace, elle permet de venir à bout de maux pouvant affecter notre santé mentale en apportant d’excellents résultats qui viennent corriger les variations hormonales dues à la baisse de luminosité en automne, notamment.

Les origines de la luminothérapie

Encore appelée « photothérapie » ou « luxthérapie », la luminothérapie est une forme de médecine douce basée sur les bienfaits de la lumière du soleil. Les recherches quant à l’usage thérapeutique de la lumière naturelle remontent au début du XXe siècle et c’est au début des années 80 que des médecins et scientifiques américains ont envisagé pour la première fois de recourir à la lumière chez les patients dépressifs. Aujourd’hui, même les spécialistes en psychiatrie reconnaissent officiellement les bienfaits de la luminothérapie sur la dépression saisonnière et les troubles du sommeil notamment.

Les bienfaits de la luminothérapie sur la santé

La luminothérapie est une forme de photothérapie qui permet de s’exposer à une lumière intense pour corriger, notamment, les variations hormonales dues à la baisse de luminosité en automne. Elle fait appel à des lampes d’au moins 5000 lux. A partir de 20 minutes d’utilisation quotidienne et au bout de 4 à 7 jours seulement, la Luminette apporte des effets bénéfiques permettant de lutter contre la dépression hivernale, un trouble dépressif lié au manque de lumière en automne. Elle aide également à faciliter le sommeil et à réduire les crises d’insomnie.

Les contre-indications de la luminothérapie

Comme toute forme de traitement, la luminothérapie possède des contre-indications, peu nombreuses mais à prendre en compte néanmoins. La Luminette est conforme à la Directive relative aux dispositifs médicaux (93/42/EEC) et aux normes de fabrication européenne et n’émet pas de rayons UV dommageables. Elle est cependant déconseillée aux personnes souffrant de troubles oculaires ainsi qu’aux personnes sous traitement médicamenteux photosensibilisants.

Luminothérapie et Vitamine D

La luminothérapie est une cure de lumière alors que la vitamine D permet de fixer le calcium sur les os (entre autres). La luminothérapie ne permet pas de produire de la vitamine D, qu’il est seulement possible d’obtenir grâce à l’exposition au soleil pour qu’elle soit synthétisée.